LOM-KOK / L’HOMME-COQ – Huit nouvelles bilingues

La nouvelle qui donne son titre au recueil s’inspire d’une rumeur qui a défrayé la chronique et effrayé les enfants, il y a déjà trente ans. Comme les sept autres nouvelles, elle nous emmène dans un univers halluciné, mêlant le réalisme et l’imaginaire. Des personnages harassés par la vie, ou saisis par la fatalité, y entrent en interaction avec des entités supérieures qu’ils subissent, affrontent, révèrent ou utilisent.

La nature englobe les forces surnaturelles, l’amour est bataille au gré des configurations d’étoiles. Cet univers profondément réunionnais est pétri de références religieuses et de croyances, chrétiennes, hindoues, malgaches…

Plusieurs de ces nouvelles ont été primées ou remarquées par le jury du concours littéraire Lankréol. Le texte original a été écrit en créole réunionnais, puis traduit en français par l’auteur lui-même. Pour le texte en créole, la graphie utilisée se veut la plus proche possible de celle exposée dans le dictionnaire d’Alain Armand.

Vincent Constantin a grandi à Saint-Louis et vit aujourd’hui à Saint-Pierre. Ses nouvelles évoquent souvent le Sud de l’île de La Réunion.

Commentaires désactivés.